© 2019 La Camera delle Lacrime

Se Canta que Recante

Chants des moments perdus en Massif Central

Durée totale : 59’12

Notes en français / English commentary

  1 La mòrta

  2 Se canta

  3 Ieu n’ai cinc sòus

  4 Rossignolet du bois joli

  5 Mon ami me délaisse

  6 La Yoyette

  7 La moralhada

  8 Pastorèl’ delai l’aiga

  9 L’aiga de ròsa

10 La fille soldat

11 Lo rossinhòl

12 Se canta que recante

13 En passant par le bois

14 Ta lin ta lon

15 La morta

16 La Cati

17 Adieu charmante Isabeau

18 Lo sodard

A la manière du fiancé de la belle Isabeau qui hésite entre sa mie et la conquête d’un vaste monde au delà des mers, Bruno Bonhoure a toujours navigué entre une tradition qu’il respecte infiniment et sa passion de la découverte.

 

Pour cet enregistrement, comme alternative à la pureté originelle ou à l’amalgame des influences, Bruno Bonhoure et les musiciens de La Camera delle Lacrime ont choisi le métissage, c’est-à-dire la coexistence de fibres distinctes un sein d’un même tissus harmonieux.

 

C’est donc par l’alternance du chant à voix seule et des rencontres avec le djembé, la mandora et l’accordéon, que s’incarne ce désir d’une autre forme d’authenticité.

Le disque est en rupture de stock.

L'album est en distribution numérique et en streaming sur l'ensemble des plateformes habituelles.

Bruno Bonhoure

Direction musicale, voix

Khaï-dong Luong

Conception artistique

Jean-Luc Tamby

Luth renaissance et mandora

Karim Touré

Percussions

Patrizia Bovi

Voix

Arnaud Méthivier

Accordéon