dim. 03 févr. | Tournon-sur-Rhône

Dante Troubadour I La Montagne du Purgatoire I Spectacle

De 1304 à 1319, Dante Alighieri (1265-1321) écrit dans une démarche d'introspection, un voyage initiatique à la recherche de l'accomplissement de l'être dans le théâtre de la vie. Nous utilisons la «matière dantesque» comme une partition dont il manquerait la notation musicale.
Les inscriptions sont closes
Dante Troubadour I La Montagne du Purgatoire  I Spectacle

Heure et lieu

03 févr. 2019 à 17:00 – 19:00
Tournon-sur-Rhône, 07300 Tournon-sur-Rhône, France

À propos de l'événement

La Divine Comédie

Il y a 700 ans, Dante Alighieri (1265-1321) rédigeait la Divine Comédie (Enfer, Purgatoire, Paradis). La rédaction de cet ouvrage majeur de la littérature, probablement un des plus notables de la période médiévale, a été réalisée en toscan, langue qui est devenue, grâce au rayonnement de l'œuvre, la langue de l'Italie.

La Montagne du Purgatoire

Le Purgatoire, au centre de la Divine Comédie, est un espace transitoire entre le bloc de glace dans lequel Lucifer est enfermé et les flammes du paradis terrestre qui, figurant une porte lumineuse, marque l'entrée vers les sphères célestes.

Le Purgatoire est une création poétique de Dante qui se présente comme une haute montagne surgie d’un océan inconnu, permettant d'accéder au Paradis terrestre et de monter ensuite vers les dix ciels qui mènent à l'Empyrée. Ces cieux forment le théâtre du Paradis.

La musique est omniprésente tout le long de l'ascension du mont. Les âmes sur le chemin de la repentance chantent pour se purifier et les anges scandent pour annoncer l'expiation des péchés. Dante gravissant la montagne du Purgatoire, y entend des hymnes, des cantiques et des psaumes de la liturgie catholique ainsi que des chants des troubadours.

Après les Cercles de l'Enfer avec Denis Lavant, c'est au tour du comédien Matthieu Dessertine de prêter sa voix au poète florentin dans des lectures à voix nue ou accompagnées de musique instrumentale. Reprenant à son compte les hypothèses de plusieurs chercheurs, Bruno Bonhoure chante en italien des extraits de la Divine Comédie.

Le projet Dante Troubadour, la Divine Comédie est en résidence au Sémaphore de Cébazat de2017 à 2019. Le CD du premier volet, les Cercles de l’Enfer, est disponible en téléchargement sur itunes, google play, deezer etc...

LA CAMERA DELLE LACRIME

direction Bruno Bonhoure et Khaï-dong Luong

Khaï-dong Luong conception, mise en scène

Bruno Bonhoure direction musicale, chant, bombo legüero

Matthieu Dessertine, comédien lecteur

Pierre Hamon, flûtes

Vivabiancaluna Biffi, chant, vièle

Leah Stuttard, chant, harpe

Jean Bouther, régisseur, son, lumière

Les inscriptions sont closes

Partager cet événement