© 2019 La Camera delle Lacrime

DANTE TROUBADOUR / LA DIVINE COMÉDIE

Création 2017 - Les Cercles de l'Enfer

avec Denis Lavant (Molière 2015 "seul en scène")

Création 2018 - La Montagne du Purgatoire

avec Matthieu Dessertine (Dans le Roi Lear d'Olivier Py à Avignon  2015)

Création 2019 - Les Sphères du Paradis

avec Camille Cobbi

Création 2020 - Dante Everyman

performance seul en scène

DANTE TROUBADOUR / THE DIVINE COMEDY

Creation 2017 - The Circle of Hell

with Denis Lavant (Molière Award 2015 "one comedian on stage")

Creation 2018 - The Mountain of Purgatory

with Matthieu Dessertine (In Lear King of Olivier Py at Avignon  2015)

Creation 2019 - The Sphere of Paradise

with Camille Cobbi

Creation 2020 - Dante Everyman

one man performing

© Heather Stone, Khaï-dong Luong

Le cycle Dante Troubadour

la Divine Comédie

Récit et musique

6 artistes + 1 en production
 

La Divine Comédie est constituée de 14233 vers regroupés en 100 poèmes.

 

De 1304 à 1319, Dante Alighieri (1265-1321) écrit dans une démarche d'introspection, un voyage initiatique à la recherche de l'accomplissement de l'être dans le théâtre de la vie.

 

Nous utilisons la «matière dantesque» comme une partition dont il manquerait la notation musicale.

 

Reprenant à son compte les hypothèses de plusieurs chercheurs, Bruno Bonhoure chante en italien des extraits de La Divine Comédie.

Trilogie spectaculaire en coproduction et en résidence avec le Sémaphore de Cébazat, en partenariat de résidence avec Imago Clermont-Auvergne-Métropole, le festival Chemins de Musique de Ligugé, le Centre International des Musiques Médiévales de Montpellier, le festival Jean de la Fontaine de Château-Thierry, et en partenariat de diffusion avec le théâtre d'Aurillac, le festival Vochora de Tournon-sur-Rhône, les Musicales de Normandie.

The cycle of Dante Troubadour

The Divine Comedy

Tale and music

6 artists + 1 on tour
 

The Divine Comedy is made up of 14,233 lines grouped into 100 poems.

 

From 1304 to 1319 Dante Alighieri (1265-1321) wrote whilst following an introspective pathway, an initiatory journey looking for the fulfilment of self in the theatre of life. 

We use Dante’s material like a score which lacks its musical notation.

 

Taking up in his turn the hypotheses of various researchers, Bruno Bonhoure sings extracts from The Divine Comedy in Italian.

Trilogy of musical shows in coproduction and residence with the theatre Sémaphore de Cébazat, in residence with Imago Clermont-Auvergne-Métropole, the festival Chemin de Musique de Ligugé, the Centre International des Musiques Médiévales in Montpellier, the festival Jean de la Fontaine in Château-Thierry and in partnership with Aurillac Theatre, the festival Vochora at Tournon-sur-Rhône and the festival Musicales de Normandie.

La Camera delle Lacrime sur France Musique,

enregistré le 8 septembre 2018