Noces de Saba - Missa Luba
Mythologie musicale fondatrice de l’Abyssinie médiévale

Durée totale : 60'08

Notes en français English commentary

DU GOLFE D’ADEN À LA MÉDITERRANÉE

 

1 / Biyé-Lôbanyée (aubade pour les noces du Burkina Faso)

2 / Le chant de la huppe (les sources de l'histoire) & Rósas das rósas (Cantiga de Santa Maria 10)

3 / Adouna (Sénégal) & En joi que.m demora (Peirol d'Auvergne 1160-1225)

4 / A Reínna grorïosa tant’ é de gran santidade (Cantiga de Santa Maria 67)

5 / Simih man yibalal (aubade d'Abyssinie) & Lo vayssels es d’aur fi (Peire Cardenal 1180-1278)

6 / Hora Nirkhoda (aubade de la tradition hébraïque)

 

LES INVITÉS

7 / Mui grandes noit’ e día (Cantiga de Santa Maria 57)

8 / Kyrie (Missa Luba)

9 / Gloria (Missa Luba)

10 / Ondas do mar (Cantiga de Amigo 1)

11 / Tanti auguri Pasolini (hommage)

 

L’UNION

12 / A win mou ifarhagh (aubade sacrée pour les noces du Maghreb)

13 / Credo (Missa Luba)

14 / Rogayal (aubade pour les noces du Sénégal)

15 / Sanctus (Missa Luba)

16 / Santa Maria Strela do dia (Cantiga de Santa Maria 100)

17 / Agnus Dei (Missa Luba)

Commander CD

To order CD

Dans le Livre Vermeil de Montserrat, à partir des dix chants de dévotion à la Vierge de Montserrat, les musiciens de La Camera delle Lacrime, accompagnés du chœur des pèlerins, invitaient le public à vivre un « pèlerinage vu de l’intérieur ».

 

Avec Les Noces de Saba, Bruno Bonhoure et Khaï-Dong Luong inventent l’événement qui unit la reine de Saba au roi Salomon, fils du roi David, pour proposer au spectateur d’assister à une fête où la musique et le rythme sont au centre de l’écriture dramatique.

 

In their programme based on the ten devotional songs for the Virgin of Montserrat in the Llibre Vermell or Red Book, the musicians of La Camera delle Lacrime, accompanied by the pilgrims' choir, invited the audience to experience a "pilgrimage seen from the inside".

 

With The Wedding of Sheba, Bruno Bonhoure and Khai-Dong Luong invent the event that unites the Queen of Sheba with King Solomon, son of King David, to offer the audience the chance to attend a festival where music and rhythm are at the centre of the dramatic script.

Bruno Bonhoure

Direction musicale, chant soliste, harpe, flûte, bombo legüero, kayambe

Khaï-Dong Luong

Recherche, dramaturgie, écriture du scénario, mise en scène

Le Chœur (masqué) de La Camera

Chant et geste collectif

Luanda Siqueira

Chant soliste, pandereta

Senny Camara

Chant soliste, kora

Stéphanie Petibon

Luth

Mokrane Adlani

Chant soliste, violon oriental, oud

Oua-Anou Diarra

Chant soliste, flûte mandingue, djéli n’goni, tamani, calebasse